1. Différents mode de transport

Lorsque votre entreprise importe des marchandises depuis l’Irlande, les mêmes règles s’appliquent que dans le cadre des échanges commerciaux entre les pays de L’UE. La circulation des marchandises est libre, et il n’y a aucune exception ou restriction à cette règle (…jusqu’a ce que le Brexit entre en vigeur et que la Grande-Bretagne se retire de l’ UE).

transport voga à la france

Les importations de merchandise depuis l’Irlande s’effectuent par voie aérienne, par voie maritime, par voie ferroviaire, par voie routiere et il est parfois compliqué de choisir parmi les différentes formules d’ importation et les prix qui varient en fonction du mode de transport. Si le choix du transport dépend souvent du type de produit à transporter, la date à laquelle vous souhaitez être livré reste un facteur important.

La solution la plus rapide – et la plus chère – est de faire appel à un opérateur spécialisé, tandis que louer les services d’un camionneur, si la livraison n’est pas urgente, est plus économique. Donc essayez, quand c’est possible, d’anticiper la réservation du transport.

2. A qui confier le transport?

Il est aussi important de réfléchir à qui vous allez confier l’organisation de l’ importation de vos marchandises.

De nombreuses compagnies de fret opèrent entre l’Irlande et La France. Si vous faites appel aux services d’un prestataire spécialisé, votre marchandise sera acheminée soit par ses propres véhicules, soit par ceux d’une entreprise de transport routier sous-traitée. Vous bénéficiez ainsi du service et des avantages qu’il aura négociés avec ce transporteur.

Une autre possibilité est de confier votre chargement à un particulier qui possède un véhicule et qui vous offre de remonter votre marchandise lors de son prochain trajet depuis la Grande-Bretagne. C’est une formule tentante car très concurrentielle – mais sachez qu’il faut souvent compter des frais supplémentaires imprévus, par exemple les passages en ferry ou le carburant. Et vous ne serez probablement pas assuré en cas de problème.

Avant de savoir pour quoi opter, si le transport est à votre charge, il est toujours utile de faire un tour d’horizon des offres proposées par les différents transporteurs, de regarder la part du prix réellement consacrée au fret et de chercher éventuellement une solution moins chère. Vérifiez par la même occasion que les coûts de transport sont en adéquation avec le bénéfice commercial réellement réalisable pour votre entreprise. Donc avant de vous lancer, prenez le temps d’étudier le marché. Si par la suite, le volume de vos importations augmente, sachez que les remises s’appliquent aussi au transport de vos produits.

3. T.V.A. et droits de douane

Les importations entre pays membres de l’UE sont exemptes de taxe douanière. Par contre, soyez attentifs aux règles suivantes en ce qui concerne la T.V.A.

T.V.A. et droits de douane

En tant que société d’import, vous êtes dispensé du paiement de la T.V.A. britannique. Pour éviter toute erreur, communiquez à votre fournisseur anglais le numéro d’immatriculation de votre société au registre des sociétés (n° Siren). L’immatriculation est indispensable pour pouvoir importer et ce numéro correspond pour votre fournisseur anglais à un numéro de T.V.A.
Lors de la transaction, vérifiez bien que la T.V.A. anglaise ne vous a pas été facturée. En cas d’erreur, demandez à être remboursé en remplissant un formulaire sur le site des services fiscaux ‘Trésor Public’.

Une fois la transaction effectuée, vous devrez vous-même calculer et déclarer la T.V.A. française, ainsi que facturer la T.V.A. à vos clients français. Quand vous importez des marchandises dans l’UE, vous devez payer la T.V.A. sur le prix du transport.

4. Responsabilité

C’est toujours l’importateur qui doit veiller à la conformité de sa marchandise aux normes et à la législation française. La vente d’un produit sur le marché britannique n’est pas automatiquement légale en France.

Irlande, responsabilité du transport

La responsabilité de la marchandise lors de l’acheminement proprement dit dépend des conditions contractuelles établies entre expéditeur et destinataire. Les règles fixées par la Chambre de Commerce Internationale – les Incoterms – sont reconnues dans le monde entier et servent de modèle à toutes les transactions internationales.

Les modalités et les clauses choisies règlent la question de savoir à qui revient la responsabilité d’organiser et de payer les différents aspects du transport. Ainsi, tout est clair en cas de doute ou de désaccord.

5. Assurance

Dans le cas du transport routier, la responsabilité engagée par la compagnie de transport ou celle du camionneur est en principe plafonnée par un montant fixé par la Convention CMR (Convention relative au contrat de transport international de Marchandises par Route), soit 9,3 Euro par kg.

Lorsque la valeur de votre marchandise + le prix du transport dépassent ce seuil, il y a lieu d’envisager d’inclure une clause dans votre assurance stockage ou de contracter une assurance séparée. Par exemple, si vous choisissez de réserver votre transport depuis la Grande-Bretagne en ligne sur ce portail, vous pourrez choisir l’assurance transport avant de valider votre réservation.

Le prix de l’assurance dépend de la valeur de votre marchandise. Jusqu’à une valeur de 3.333 Euro le prix est d’environ 17,3 Euro.

Sur Transporteca, recherchez des prix et recevez en quelques minutes des offres vous permettant de transporter, d’ importer vos marchandises de l’ Irlande à la France ainsi que 5 bons conseils concernant l’ import des marchandises de l’ Irlande vers la France.